« Par LinkedIn, téléphone, Skype (et en anglais) : j’ai été recrutée à distance ». Témoignage et conseils

mister hrLaurence vient de changer d’entreprise il y a 3 mois. Une transition professionnelle un peu inhabituelle que je partage avec vous :

Fin août, Laurence est en congé maternité lorsqu’elle voit passer l’annonce de son futur employeur… Ça tombe bien, elle s’ennuie un peu chez l’ancien et n’aborde pas le retour au travail de gaité de cœur.

Moralité : on peut chercher un nouveau job à tout moment. Enceinte, en congé maternité, en août, la veille de Noël… Il nous est arrivé d’accompagner des jeunes mamans ou futures mamans toutes rondes ! Le meilleur moment pour changer de poste, c’est le vôtre.

L’annonce du nouvel employeur en question, Laurence l’a repérée par hasard, alors qu’elle dépoussiérait son profil LinkedIn. L’entreprise est anglo-saxonne, ses nouveaux n+1, n+2 et DRH sont basés à l’étranger : tous les entretiens d’embauche se sont déroulés par téléphone et Skype.

Moralité : puisqu’on vous le dit, qu’il peut se passer beaucoup de choses « à distance »… ;.)

Un mode de recrutement plus « punchy »

Voici comment s’est déroulé ce recrutement nouvelle manière :

“Je suis tombée sur l’offre en passant sur Linkedin et j’ai postulé via le site du recruteur. J’ai été contactée par e-mail 5 jours après par la Responsable du Recrutement, basée à Londres, pour un premier entretien téléphonique. Ensuite, j’ai eu un entretien par Skype d’une heure avec ma future chef, puis un  entretien au téléphone avec mon n+2 basé, lui, à New-York. Et enfin, un dernier entretien téléphonique avec une responsable RH.

Avec la proposition d’embauche, ils m’ont proposé une visite de leurs bureaux parisiens avant de signer mon contrat : comme je n’y avais pas de chef potentiel, j’ai été accueillie par un représentant commercial qui m’a présenté mon futur bureau, les collègues… et le coin cuisine. J’ai signé mon contrat dans la foulée.

J’ai trouvé ce mode de recrutement nettement plus “punchy” que les habituels entretiens : les créneaux horaires sont réservés au plus juste, pas d’échanges de politesse, ni de transition pour rentrer dans le rendez-vous et “se faire” à son interlocuteur. Tous les entretiens étaient bien sûr en anglais. J’ai un bon niveau d’anglais et j’ai quand même trouvé pas évident d’argumenter sur son profil. En prime dans un contexte anglo-saxon, où les questions m’ont mise tout de suite sur la sellette : face à des cas pratiques.

J’ai aussi trouvé difficile de saisir les nuances au téléphone : pas de gestes, de regards, ni la possibilité de s’aider de la lecture des lèvres… D’autant plus que le n+2 m’a appelée de son mobile dans un taxi ! J’ai dû me concentrer au maximum pour comprendre ce qu’il me disait… Sur Skype, en revanche, ma chef était dans une salle de vidéo-conférence équipée, la liaison était nickel, j’ai eu l’impression d’un vrai face-à-face.

L’ensemble du processus était vraiment bien rôdé avec des envois de documents au fur et à mesure pour en savoir plus.“

Quelques conseils avant un entretien par Skype ou par téléphone :

  • Révisez votre anglais “carrière” ainsi que votre anglais “par téléphone”, vous l’avez compris ! nb : Carrière Evolutions peut vous recommander une coach qui travaille en anglais et à distance ;.)
  • Pouvoir obtenir un silence absolu dans le lieu où vous serez installé pour votre rendez-vous. Téléphone, micro filaire : testez bien l’acoustique de votre matériel.
  • Pour un rendez-vous par Skype, vérifiez la qualité de votre caméra, de votre connexion ainsi que la luminosité.
  • Avec Skype, le recruteur rentre littéralement chez vous, dans votre décor : assurez-vous de ce qu’il y verra… En même temps, il en a conscience : l’essentiel est de donner une impression de netteté, peut-être sans poster ou souvenir de vacances trop personnel au mur ?

Sur le même sujet, les conseils de La Tribune.

LOGO petitPour aller plus loin : besoin d’un accompagnement personnalisé pour votre recherche de poste ? D’un avis et de conseils sur mesure sur votre manière de vous présenter, à l’écrit et/ou à l’oral ? Nous proposons des prestations individuelles efficaces avec l’accompagnement à distance. Plus d’informations ici.

Bandeau newsletter bas article

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Par LinkedIn, téléphone, Skype (et en anglais) : j’ai été recrutée à distance ». Témoignage et conseils »

  1. Ping : Entretien en vidéo différé : êtes-vous prêt ? | Carrière Evolutions

  2. Ping : Entretien en vidéo différé : êtes-vous prêt ? Témoignage et conseils pratiques | Carrière Evolutions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s