Marché caché : décrochez votre job en 4 étapes

sunbeam-76825_1280D’après une étude récente du Centre du Travail et de l’Emploi, moins de 7% des salariés ont trouvé leur emploi actuel par le biais d’une annonce, alors que les candidatures spontanées et les relations personnelles ou professionnelles présentent près de 66 % des embauches  : « Les annonces sont un canal de premier ordre pour rechercher un emploi mais marginal pour le trouver » soulignent les auteurs de l’étude. Quelle est alors la marche à suivre pour candidater gagnant sur le « marché caché » de l’emploi ? Découvrez 4 étapes essentielles pour y parvenir.

1ère étape : Soyez clair(e) sur votre valeur ajoutée

Avant de vous précipiter sur les annonces ou sur  la rédaction de votre CV (voire de vos lettres de motivation), posez vous la question de base : qu’est-ce que je suis en mesure d’apporter à une entreprise ?

  • Des compétences ? Lesquelles ? Dans quel(s) contexte(s) les ai-je mises en œuvre avec succès ? Rédigez (rien que pour vous, pour l’instant) de courts paragraphes où vous décrivez concrètement vos missions réussies ; celles qui illustrent une compétence majeure en guise de preuve :
    • circonstances,
    • objectif ou situation de départ,
    • actions entreprises,
    • résultats obtenus.

Ces paragraphes vous seront d’une aide précieuse, le moment venu, pour votre argumentation orale et écrite.

  • Vous avez une connaissance précise de secteurs d’activité, de zones géographiques ? Exemples : vous avez vécu 6 ans au Japon, 5 ans aux États-Unis ? Votre expérience professionnelle vous a rendu familier du secteur agro-alimentaire ? Faites en une synthèse écrite ( Cf. ci dessus) en soulignant ce que ces expériences vous permettent d’apporter concrètement, aujourd’hui.
  • Vous manifestez un intérêt ou un goût pour des produits, des services ou des environnements spécifiques ?  Exemples : vous êtes particulièrement au fait des dernières tendances et avancées du web, de la mode sportswear, du parfum ? Vous êtes un adepte éclairé de l’économie circulaire, de la transition énergétique ? Expliquez par écrit (toujours pour vous, dans un premier temps) dans quelles circonstances vous avez acquis et développé ces connaissances. Et surtout en quoi elles peuvent être utiles à une entreprise.

Une fois ce travail fait (prenez votre temps !) , synthétisez, pour disposer d’un pitch axé sur votre valeur ajoutée, pitch que vous pourrez prononcer avec aisance en moins de 2 minutes.

Votre pitch vous rendra crédible dans vos prises de contact et vos recherches d’information. Sa brièveté facilitera la mémorisation par vos interlocuteurs qui penseront à vous, si l’une de leurs relations leur demande « Tu ne connaîtrais pas quelqu’un qui … ? »

2ème  étape : Identifiez vos cibles et informez-vous !

Vos compétences, connaissances et intérêts vous rendent légitimes pour des entreprises ou organisations spécifiques (pas pour toutes les entreprises !). Identifiez-les et partez à leur découverte en rencontrant notamment des personnes qui les connaissent de près.

Exemples : vous avez des compétences financières et votre intérêt porte sur les services d’intérêt général ? Intéressez vous aux associations d’une certaine taille, aux société d’économie mixte, aux structures de l’économie sociale et solidaire.

« En tant que Directeur Financier, et souhaitant m’investir pour une activité qui a du sens pour moi, j’ai réseauté dans le milieu associatif et identifié une opportunité : je suis depuis peu Directeur financier d’une association importante qui gère des établissements pour personnes âgées » témoigne Franck.

3ème étape : exploitez l’information existante pour identifier des pistes

Aux Etats Unis, Hidden Jobs propose aux chercheurs d’emplois des opportunités professionnelles débusquées par une analyse des sites d’entreprises, des publications de résultats et de projets, des sources telles que celui de l’agence de presse Reuters. Projets d’ouvertures, d’implantation, de développement, sont autant d’informations qui s’offrent à vous moyennant une veille active. Et vous permettent de vous positionner avant que la phase des recrutements ne soit enclenchée. Quoi de mieux pour ressortir du lot et démontrer votre motivation ?

4ème étape : soyez identifiable

Aujourd’hui les applications de « matching »se développent : elles permettent à une entreprise qui recrute de faire ressortir des profils pertinents, en analysant des bases de données internes et externes, dont Linkedin.

C’est le sens de l’histoire : la start-up Entelo basée à San Francisco a récemment développé un moteur de recherche capable d’identifier des candidats sur la base des très nombreuses données  présentes sur le web et les réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook, Twitter, etc. Elle est même capable aujourd’hui  de connaître les personnes qui se trouvent dans une situation favorable à un changement professionnel, en analysant près de 70 variables (ancienneté, plans sociaux, activités de fusions et acquisitions, …) .

Plus basiquement, il est très simple aujourd’hui pour un recruteur d’identifier à partir des réseaux sociaux des profils a priori intéressants, dans le cadre d’une approche directe ( contact d’un candidat sans que celui-ci n’ait sollicité un poste … et bien souvent sans publication d’offre d’emploi).

Conclusion :

  • soignez votre profil sur les réseaux sociaux, soyez actif dans les groupes reliés à votre activité, bref, soyez visible ;
  • Et soyez présent, physiquement, dans les événements en lien avec votre domaine professionnel (petits déjeuners, salons, réunions d’anciens élèves, …). La cooptation, utilisée notamment dans le secteur informatique, peut être une opportunité à ne pas sous estimer.

Et si vous pensez qu’un « coup de main » vous serait utile pour vous positionner au mieux sur ce marché caché, contactez-nous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s