Vie pro : connaissez- vous vos ancres de carrière ?

Ancre, Mer, Yacht, Marine, Navire, VoileA chaque expérience professionnelle ses motifs de satisfaction et … de moindre satisfaction. A l’heure d’un bilan ou d’une recherche de nouveau défi, il est essentiel de bien comprendre ce qui, dans vos missions ou postes, est source de motivation. Les « ancres de Carrière » proposées par Edgar H.Schein sont de bons outils de réflexion … pour faire des choix d’évolution gagnants  ! Explications.

 

« Ancres de carrière » : de quoi s’agit-il ?

D’après Edgar H.Schein, «l’ancre de carrière reflète l’ensemble des facteurs auxquels une personne ne veut pas renoncer parce qu’ils représentent son moi réel ». Parmi ces facteurs : les valeurs, les talents et capacités, les motivations et les besoins.

Le terme « ancre » indique que si les circonstances ne nous permettent pas toujours une activité professionnelle à notre convenance (contraintes financières, marché de l’emploi tendu, etc.), tôt ou tard nous ferons tout pour être « ramené » au plus près de notre ancre, tel un bateau qui peut s’en écarter – un peu-, pour y revenir.

Défi, service, expertise, autonomie, sécurité, management, innovation, équilibre….

Après avoir mené un travail approfondi sur les choix de carrière, en interrogeant des étudiants, puis en les suivant régulièrement au cours de leur vie professionnelle, Schein a défini 8 ancres :


– le service ou le dévouement vis-à-vis d’une personne, d’une communauté
– le défi représenté par l’accomplissement de missions a priori difficiles
– le management ou la direction d’un groupe de personne voire d’une entreprise
– la création/ l’innovation concernant un produit, un service ou une entreprise
– l’indépendance ou l’autonomie dans la conduite de ses missions
– la sécurité avec le choix de moindres changements possible dans les missions ou l’environnement
– l’expertise avec des compétences techniques ou fonctionnelles toujours plus pointues
– l’équilibre ou mode de vie pour une bonne cohabitation vie privée / vie professionnelle.

Définissez votre « non négociable » pour identifier votre ancre

Nous vous proposons ci dessous 3 propositions relatives à chaque ancre, pour vous permettre de définir ce qui importe réellement pour vous. Si pour vous c’est « oui, sans aucun doute ! » pour ces 3 questions ou propositions, vous saurez où vous en êtes.

Nota : on peut dans un premier temps retenir 3 ancres, quitte à affiner son choix ensuite.

L’ancre service en 3 questions ou propositions

  1. Vous souhaitez avant tout que votre activité « rende service » ou « soit utile » à des personnes, des organisations, à l’environnement…
  2. L’absence de cette notion de service, d’utilité, vous a-t-elle déjà conduit à la démotivation, voire à la rupture ?
  3. Vos plus belles expériences personnelles ou professionnelles ont inclus cette notion de « service ».

Nota : si « rendre service » vous importe, sans être toutefois primordial, si vous avez été heureux et motivé dans une activité qui ne comportait pas cette composante, alors il ne s’agit pas d’une ancre pour vous.

L’ancre défi en 3 questions

  1. Pour vous, une activité qui vous fait lever de bonne heure et de bonne humeur vous demande-t-elle de vous démener pour réussir … peut être là où les autres ont échoué ?
  2. Résoudre des problèmes compliqués, atteindre des objectifs ambitieux, voilà votre carburant : dans ces situations, vous ne vous posez plus de questions existentielles. Vrai ?
  3. Voulez-vous avant tout contribuer à une organisation (service, entreprise, association) qui se fixe des objectifs élevés, et qui demande de chacun un fort niveau d’implication ?

Nota : si relever des défis de temps à autre vous est agréable voire motivant sans pour autant être indispensable, l’ancre défi n’est pas la vôtre.

L’ancre autonomie en 3 propositions

  1. Avoir les coudées franches pour organiser son temps ou ses façons de procéder, c’est primordial pour vous !
  2. Devoir suivre une méthodologie à la lettre, rendre des comptes en détail sur son activité, se voir interdire toute initiative sans autorisation préalable : vous dépérissez !
  3. Vous avez choisi une activité professionnelle qui vous permet d’être indépendant(e) ou autonome (ou c’est votre objectif aujourd’hui).

L’ancre management en 3 propositions

  1. Vous ne concevez pas une activité professionnelle sans encadrement d’équipe !
  2. Votre objectif professionnel : atteindre rapidement un poste de Direction
  3. Manager, recruter, former, faire grandir ses collaborateurs, c’est votre  moteur !

L’ancre expertise en 3 propositions

  1. Rien de vaut des connaissances techniques précises !
  2. Vous aimez qu’on vous reconnaisse comme le/la spécialiste et qu’on vous demande conseil !
  3. Manager des collaborateurs, avoir un salaire plus important ? Si vous  perdez votre position d’expert, pas question !

L’ancre sécurité en 3 propositions

  1. Vos critères de choix professionnels ? La solidité de l’entreprise, la pérennité du poste ou du marché. Les start up ? trop risqué pour vous !
  2. Changer de poste régulièrement, être dans un climat de réorganisations incessantes, avoir une clause de mobilité géographique dans son contrat, tout cela vous fait fuir !
  3. La sécurité pour votre emploi passe avant tout !

L’ancre création/ innovation en 3 propositions

  1. Créer votre boîte, c’est votre objectif !
  2. Lancer des nouveaux projets, mettre au point des produits/ services innovants, vous ne concevez pas de faire autre chose !
  3. Une fois le produit lancé, vous passez à autre chose, sinon vous vous ennuyez ferme !

L’ancre équilibre/ style de vie en 3 propositions

  1. L’équilibre « vie personnelle/ vie professionnelle », c’est indispensable pour vous !
  2. Votre 1er critère de choix : une entreprise qui accepte des rythmes de travail qui facilitent la cohabitation de la vie familiale et personnelle.
  3. Vous ne concevez pas de sacrifier votre vie personnelle pour votre vie professionnelle, et vice-versa !

Quels métiers pour quelles ancres ?

Les métiers ou activités ne sont pas, la plupart du temps, liés à une ancre. Le sens que nous leur donnons, ou la façon dont nous souhaitons ou pouvons l’exercer, l’est.
Exemples :
Albert est médecin et ce qu’il aime c’est rendre la santé, ou améliorer la vie de ses patients. Il a fait ses études de médecine avec Pierre qui apprécie de diriger une équipe en milieu hospitalier ; et avec Isabelle qui prend plaisir à exercer dans les services R&D dans l’industrie pharmaceutique. Une même orientation de départ pour 3 ancres différentes !

Quels environnements professionnels pour quelles ancres ?

Faire un choix professionnel avisé, c’est le faire en connaissant le contexte dans lequel on l’exercera, les orientations ou la culture de l’entreprise.
Exemple : Sophie est conseillère clientèle. Ce qui la motive, c’est de proposer à ses clients les meilleures solutions pour eux (ancre service). Si la politique de l’entreprise évolue et la conduit à rechercher à tout prix le chiffre d’affaires au détriment du conseil, elle pourra rapidement se sentir mal à l’aise, puis démotivée. Sa nouvelle collègue Béatrice apprécie, elle, d’avoir des objectifs de vente élevés, et elle se démène pour décrocher le top 5 France des équipes de vente (ancre défi).

Une ancre unique ou plusieurs ancres ?

Dans sa définition des ancres, Edgar E. Schein considère que le les personnes de moins de trente ans, du fait de leur expérience encore limitée, n’ont pas toujours une connaissance suffisante d’eux-mêmes et des situations professionnelles pour définir une seule ancre. De son point de vue, chacun a une seule et unique ancre. Nous conseillons rechercher votre ancre principale et celles qui peuvent paraître secondaires … pour affiner ensuite.

Faites des choix d’évolution … en connaissance de cause   !

Vous avez maintenant une bonne connaissance de ce qui compte vraiment pour vous. Une offre ou proposition vous parait alléchante ? Vérifiez concrètement si elle est compatible avec votre ancre principale, voire avec une ou deux ancres qui vous paraissent complémentaires !

Nota : Si l’offre que l’on vous fait n’est pas vraiment en adéquation avec votre/ vos ancre(s) et que votre situation vous demande d’y répondre favorablement, vous savez que vous prenez un risque et vous saurez que certaines situations seront difficiles pour vous. C’est ce qui s’appelle choisir en connaissance de cause !

Une autre définition de la réussite professionnelle

La théorie des ancres de carrière nous amène à penser que la réussite de chacun réside dans l’adéquation de ses activités avec son ancre principale (voire avec ses ancres secondaires). Mettre en pratique ses talents, satisfaire ses motivations, agir en accord avec ses valeurs, voilà 3 belles composantes de votre réussite !

Besoin d’avancer dans la définition de votre projet professionnel, ou dans votre argumentation pour convaincre les recruteurs ?
Nous sommes à votre disposition ! Prenez contact pour un premier entretien gratuit et sans engagement.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Vie pro : connaissez- vous vos ancres de carrière ? »

  1. Ping : Activ’Projet, l’atelier motivations #1 | 2ansdevantmoi

  2. Ping : Activ’Projet, l’atelier motivations #1 – 2ansdevantmoi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s