Construire son projet sur une passion, est-ce une bonne idée ?

Great things never come easy

Photo et typo Noel Shiveley

Suite à la sortie de mon livre Réussir sa transition professionnelle pas à pas, voici comme promis un court extrait. Il s’agit d’un encadré : Construire son projet sur une passion, est-ce une bonne idée ?

Ah, le job passion, le métier de rêve ! Un thème qui nous est cher à Danielle et moi car nous pensons que si la rêverie est souvent douce et réconfortante… l’objectif n’est pas toujours atteignable. Nous rencontrons parfois des personnes dont le beau parcours construit autour d’un centre d’intérêt personnel forcent notre admiration, comme Kristina qui vit à 100% sa passion pour le padel, un sport en plein essor. Mais il y a tout une gamme d’équilibres moins exclusifs à imaginer autour d’un loisir ou d’une passion, parmi lesquels trouver la bonne voie en fonction de la personnalité, des goûts et des besoins de chacun. Voici ce que j’écris à mon lecteur peut-être tenté par un métier de rêve (p.79 du livre et ci-dessous légèrement adapté pour la lecture sur le blog).

La mode de la « reconversion » et l’envie de « faire enfin ce que l’on aime » peuvent vous inciter à imaginer surtout des idées d’activité basées sur vos passions, pour passer d’un poste de cadre en entreprise à une activité de prof de tennis, restaurateur, fleuriste, viticulteur…, puisque vous adorez le tennis, cuisiner, les fleurs, le vin…

Avant même d’évaluer le marché et les compétences nécessaires pour réussir une telle reconversion, prenez en compte votre envie de manière fine.

Parcourez ou effectuez, si ce n’est pas déjà fait, le « cahier des charges » de votre future activité et la liste de vos critères de définition d’un poste dans lequel vous vous sentez bien. La passion, l’intérêt, la quête de sens et/ou la mission font-ils partie de vos critères indispensables ou majeurs ? Où placeriez-vous la satisfaction de vivre de votre passion dans cette liste ?

Concentré sur votre aspiration au changement, n’oubliez pas que vous avez toute latitude pour doser l’importance de ce hobby ou de cette passion dans votre vie. Peut-être avez-vous envie de plus de tennis (ou cuisine, fleurs, vin) dans votre vie, mais à quel degré ? Un peu, beaucoup, passionnément ?

Le rêve de devenir photographe peut se traduire dans divers projets personnels et professionnels d’ampleur différentes et avec des modalités variées, par exemple :

  • Participer à des défis photo mensuels ou hebdomadaires via une association.
  • Obtenir du temps libre supplémentaire dans son métier actuel pour pouvoir pratiquer sa passion avec plus de disponibilité (négocier un 4/5e ou des congés supplémentaires contre la baisse ou le maintien de rémunération, intégrer une entreprise dont le temps de travail est réduit…).
  • Ajouter une aire d’expertise photo/visuelle/artistique dans son métier : un chef de produit peut se former en communication visuelle ou en iconographie et devenir une ressource de l’entreprise sur ce point ; il est aussi possible de se porter volontaire pour prendre des photos pour le site de l’entreprise contre rémunération ou avantage.
  • Créer une deuxième activité le week-end autour de la photo de mariage.
  • Devenir reporter à temps plein, avec de nombreux déplacements…

Notez que ces différentes activités pourraient correspondre aux étapes successives d’un plan d’action à dérouler sur plusieurs années pour se former et valider en douceur que la transition vous convient.

Prenez également en compte l’envie (ou pas) de tirer des revenus de la passion que vous vivez aujourd’hui dans un cadre libre et désintéressé.

Conclusion : avant de passer du temps à enquêter sur le réalisme d’un changement de carrière organisé autour d’une passion, réfléchissez à la part exacte que vous souhaitez lui accorder dans votre vie professionnelle à court et moyen termes.

Soyez également réaliste sur votre niveau de compétences dans ce domaine qui vous passionne. Pouvez-vous par exemple identifier les personnes ou entreprises qui pourraient vous rémunérer dès maintenant pour mettre en œuvre ces compétences dans le cadre d’une mission courte ou d’un extra ? Ce serait une bonne manière de tester votre crédibilité et votre motivation pour transformer votre loisir ou votre centre d’intérêt en métier.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s