Un job qui a du sens : comment le trouver ?

Nothing makes sense before coffee - handwriting on a napkin with cup of coffee against grunge wood background

« Mon métier ne me convient plus, que faire d’autre ? » s’interrogent des personnes en milieu de carrière qui sollicitent notre aide.  « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » demande-t-on parfois à des enfants. En rester à ces questions du « quoi faire » n’est peut être pas la meilleure voie pour ouvrir des perspectives. Et si nous parlions de valeur apportée, de contribution ?

Parlons contribution : explications

Tout le mode connaît l’anecdote des tailleurs de pierre interrogés sur ce qu’ils font : l’un répond qu’il taille une pierre, le deuxième qu’il taille une pierre pour construire un mur , et le troisième qu’il est en train de construire une cathédrale. Ce dernier perçoit la finalité de ses gestes et efforts, la contribution liée à son activité de taille de pierre ;  et ce sens donné à ses gestes participe certainement à sa motivation. Tous ces tailleurs de pierre ont contribué, entre autres :

  • à la beauté architecturale des villes
  • à l’histoire de l’architecture
  • à la pratique spirituelle

Cinq questions pour identifier les contours de sa contribution possible

Voici quelques exemples de questions que vous pourriez vous poser, si la finalité de votre activité vous importe et est une condition de votre motivation.

  1. A quoi je souhaite contribuer ?

Exemples : contribuer  ….

  • au lancement d’une activité sportive nouvelle et prometteuse
  • au développement international d’une entreprise
  • à la promotion d’un pays ou d’une zone géographique
  • au bien-être des personnes âgées
  • au progrès scientifique
  • à la sauvegarde de l’environnement
  • vos idées : ………………….
  1. Qu’est-ce que j’ai envie d’améliorer ?

Exemples : j’ai envie d’améliorer …

  • Les conditions de vie des citadins
  • Les relations au travail
  • Les performances économiques des entreprises
  • La notoriété d’un site historique
  • Les performances techniques d’outils technologiques
  • vos idées : ………………….
  1. Qui je veux aider par mon travail (certaines catégories de personnes ou de groupes de personnes) ? et je veux les aider à faire quoi ?

Exemples :

  • Les habitants d’une zone géographique ou d’un pays, dans leurs conditions de vie en général
  • Les TPE et PME à se développer
  • Les personnes malades à recouvrer la santé
  • Les créateurs d’entreprise à valider leur projet
  • Les enfants à bien grandir
  • Les salariés à donner un nouveau souffle à leur carrière
  • vos idées : ………………….
  1. Quelle(s) cause(s) ai-je envie de défendre ou de servir ?

Exemples : j’ai envie de servir ….

  • la paix dans le monde
  • la santé publique
  • la liberté d’expression
  • l’éducation
  • le développement de certains pays
  • vos idées : ……………..
  1. A quelle(s) aventure(s) ai-je envie de participer ?

Exemples : j’ai envie de participer ….

Se relier au monde qui nous entoure

Vous avez remarqué ? A un questionnement sur ce que je/ tu veux faire ..  se substitue un questionnement sur les liens entre soi et l’environnement (le monde, les autres, ceux qui pourraient profiter de notre activité,  ce qui mérite d’être amélioré, développé, défendu, soutenu…à nos yeux).

Pour vous familiariser avec cette notion de contribution ou de valeur apportée, habituez-vous à vous questionner sur la contribution des personnes de votre environnement, à commencer par votre pâtissier préféré ou un réalisateur de cinéma (primé à Cannes ou non).

Différents niveaux de contribution

Pour être plus précis, ajoutons que dans une activité  professionnelle, on a souvent plusieurs niveaux de contribution. Par exemple, un manager, quel que soit son secteur d’activité, peut contribuer :

  • à la montée en compétences de ses collaborateurs ;
  • à favoriser une ambiance de travail agréable qui permet à chacun de donner le meilleur de soi même ;
  • à l’activité de l’organisation dans laquelle il/elle intervient.

D’une idée de contribution … à un projet professionnel qui a du sens

Aussi, s’interroger sur ses projets de carrière peut commencer par réfléchir :

  • Aux différents niveaux de contribution qui sont les vôtres aujourd’hui
  • A ceux que vous voulez conserver
  • Et à ceux qui vous donneraient davantage d’énergie d’avancer

Partant de là, vous êtes prêt pour repenser votre carrière avec la méthodologie Business Model You que nous apprécions beaucoup. Tous nos conseils et explications figurent sur un autre article de notre blog.

Bien entendu, vous pouvez nous consulter pour en savoir davantage sur notre contribution possible à vos projets !

ps : Danielle est membre de la communauté des utilisateurs de Business Model You (community.businessmodelyou.com), certifiée « Business Model You Master Class certified practitioner » et membre des co-créateurs d’un futur ouvrage (mai 2017) dans lequel Tim Clark et Bruce Hazen  présenteront un prolongement de la méthodologie  pour les managers et les pratiques RH des entreprises.

Enregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s