Un job passion, c’est possible ! L’exemple de Kristina

Nouvelle image (9)

Kristina est une  jeune femme heureuse : elle concilie aujourd’hui  passion et activité professionnelle, dans un cadre entrepreneurial. Un changement de cap pour elle : une rupture de contrat et un bilan de compétences lui ont permis de sauter le pas… en s’appuyant sur de (très)solides compétences, un travail de réseau exemplaire, une volonté à toute épreuve alliée à la patience et à l’humilité. Témoignage.

 

Kristina, pouvez-vous nous décrire votre passion  …. et votre activité actuelle ?

En 2007 j’ai découvert à Aix en Provence un nouveau sport…Le PADEL ! J’en suis rapidement devenue accro pour délaisser le tennis 6 mois plus tard -après plus de 20 ans de pratique à très bon niveau-. J’ai eu la chance de pouvoir intégrer l’équipe de France de Padel et disputer 3 mondiaux (Calgary 2008, Cancun 2010 et 2012).

Le padel est un loisir / sport de raquette encore méconnu mais c’est actuellement le sport qui a la plus forte progression en Europe et en France notamment.

Le padel se joue sur terrain spécifique qui est un petit court de tennis entouré de murs (vitre et grillage). On joue en double avec une raquette pleine sans cordage et la balle de padel est quasi identique à une balle de tennis. C’est aujourd’hui le 2ème sport le plus populaire en Espagne (derrière le football et avant le tennis) avec 4 millions de pratiquants. A ne pas confondre avec le Paddle board sur l’eau! Très accessible, fun et social, le padel est très addictif quand on l’essaye.

Aujourd’hui je suis « Operations Executive et Sports Director » de World Padel Club (WPC), start up qui a été lancée par 2 associés  …et moi-même courant 2015.

Lire la suite

Publicités

Livre : je viens de publier Réussir sa transition professionnelle pas à pas aux éditions Vuibert

couverture livre Reussir sa transition professionnelle pas a pas

Dans la famille Carrière Evolutions, je demande le livre… Je viens de publier un guide pratique aux éditions Vuibert : Réussir sa transition professionnelle pas à pas. Cet ouvrage a aussi bénéficié de la relecture attentive de Danielle ! Vous avez envie de changer d’entreprise, de poste, voire de voie, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pour passer du rêve ou du questionnement professionnel à l’action, étape par étape, je vous propose :

  • Une méthode et des outils simples qui ont fait leur preuve
  • Des conseils et des astuces pour gérer sa motivation et son temps jour après jour
  • Un état d’esprit pragmatique et positif !

A feuilleter ci-dessous et plus confortablement . En vente en librairie et sur Internet par exemple chez Amazon, FNAC et sur le site de Vuibert (15,5 €).

A suivre, un petit extrait !

Lire la suite

Top 10 des métiers du digital, matching de commerciaux, cooptation … 3 news digitales du début 2016

Nouvelle image (8) Être au fait de l’actualité du marché de l’emploi … une nécessité si vous souhaitez bouger ! De fait, ça bouge en 2016 et avons sélectionné pour vous des infos qui peuvent vous aider à brainstormer ! Point sur l’actualité Janvier /mars ...

  1. Et si vous ouvriez vos horizons au digital ? Découvrez le Top 10 des métiers du digital à l’affiche en 2016 … et les parcours qui peuvent y conduire.

Clustree nous offre en ce début d’année un panorama des métiers du digital en mettant en lumière les postes précédents occupés par les actuels « tenants du titre ». Voici  4 métiers du top 10 auxquels il semble possible d’accéder avec, au départ, un profil de communicant. De quoi réviser vos a priori,  faire le point sur vos compétences distinctives, et pourquoi pas penser « nouvelles compétences » à acquérir…

Le traffic manager accélère la visibilité des sites

traffic manager

 

Social media manager : payé à tweeter ?

Nouvelle image (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

Brand content manager, le responsable de l’image de marque

Nouvelle image (7)

 

 

 

Chief digital officer, le grand manitou de la transformation numérique Nouvelle image (6)

 

2.     Quel est votre style commercial dominant ? Closer, storyteller, focuser ou « one-shotter ?

L’algorythme de Cosh vous le dira. Et votre futur employeur de se verra suggérer votre candidature si sa recherche coïncide avec votre style ; sans compter toutes les autres candidatures triées en fonction du pourcentage d’adéquation entre le poste et le style commercial des candidats  …

 

3.      Le recrutement par cooptation a le vent en poupe : devenez coopteur ou soyez coopté grâce à votre réseau !

« Chacun d’entre nous est un chasseur de tête en puissance, par son réseau privé, professionnel ou simplement à la machine à café », tel est le credo de My job company. Cette start up  vous propose de vous rémunérer si vous acceptez d’utiliser votre réseau pour diffuser une offre d’emploi : une fois le sourcing terminé, la start up qualifie les candidatures suggérées par les coopteurs, qui seraient déjà au nombre de 100.000. La promesse ?   » Gagnez 1000 EUR si un de vos contacts est embauché ! »

Une raison supplémentaire d’élargir son réseau … pour y accueillir des coopteurs (qui penseront à vous à bon escient) … et des «cooptables » (qui vous permettront d’arrondir vos fins de mois !).

CV et modèles de CV : privilégiez le contenu, la lisibilité et l’expérience de lecture du recruteur… avant l’esthétique

De séduisants modèles de CV sont en vente sur Internet. Que faut-il vérifier avant de les adopter ? Votre objectif : décrocher des entretiens, donc convaincre le recruteur que vous êtes un bon candidat pour le poste à pourvoir. Or, scoop, il n’y a guère que vous qui lisez intégralement votre CV. Les recruteurs et les algorithmes, eux, le scannent en quelques (milli)secondes, chacun à leur manière. A vous de trouver les mots-clés qui démontrent votre valeur ajoutée et les entrées de lectures efficaces… avant de penser esthétique pure. (Pour ceux d’entre vous du secteur du digital, familiers de notions telles que User Experience, SEO et temps moyen passé par page, tout cela coule de source, n’est ce pas ? ;.)

On voit fleurir depuis quelques temps des propositions de templates de CV graphiques et attrayants sur le web : que c’est joli ! Personnellement, ça me donne envie de les croquer/cliquer comme des bonbons…

templates CV pinterestLa bonne nouvelle de cette tendance : on peut désormais picorer dans un vaste choix pour créer un document en harmonie avec son secteur, son métier et sa personnalité. Pour certains d’entre nous, ce sera l’occasion de se réconcilier avec son CV en lui donnant une bonne tête qui nous va bien.

Sur le fond, je me dois de vous mettre en garde contre la tentation de craquer vite fait pour un ravissant CV fleuri prêt-à-porter sans réfléchir en priorité… aux éléments ce que vous voulez transmettre au recruteur et la manière manière d’attirer son oeil distrait dessus.

Pourquoi un CV plaisant à regarder n’est pas toujours performant en réalité

Lire la suite

Rendez-vous au Salon du Travail et de la Mobilité professionnelle les 22 et 23 janvier à Paris

Comme l’an dernier, nous serons présentes au Salon du Travail et de la Mobilité professionnelle les vendredi 22 et samedi 23 janvier prochains de 10 à 18h, à la grande halle de la Villette.

Capture d’écran 2016-01-15 à 15.26.40Ce grand salon sur le travail, organisé par L’Express, vous propose 6 villages en fonction de vos objectifs : Je cherche un job ; Je me forme ; J’entreprends ; Je bouge en France ; J’ose le monde ;  Je découvre l’emploi public.

De nombreuses conférences et ateliers sont proposés cette année ainsi que des cours de langues pour candidats à l’expatriation !

Rendez-vous stand F60 pour nous rencontrer IRL (In Real Life ;o) et nous poser vos questions.

Plus d’infos sur le site du salon. Pour obtenir votre badge gratuit, c’est par ici.

salon du travail 2016 paris

Métier de rêve : que demander au Père Noël ?

pere noelA en croire les enfants, le père Noël existe. Redevenons (ou restons ?) enfants, et jouons à « comme si ». Comme si le père Noël vous apportait au pied du sapin « votre métier de rêve », ou « votre métier idéal ». Le père Noël est fort serviable, mais il a besoin de quelques indications pour confectionner puis vous livrer ce merveilleux cadeau. Quelques conseils pour écrire votre lettre et passer un 25 décembre comblé.

Dessinez les axes de votre métier de rêve

Commençons par cette question basique : qu’est-ce que travailler ? Je vous propose le point de vue de Tim Clark : « travailler, c’est aider quelqu’un à faire quelque chose (qui est utile pour lui) ».
Exemples :
– Le fermier élève des chapons pour vous aider à passer un réveillon qui satisfera le palais de vos hôtes, et le vôtre.
– Le contrôleur de gestion aide le dirigeant à prendre les bonnes décisions et les opérationnels à être toujours plus efficaces dans leurs missions.

Partant de cette définition, vous pourriez commencer par définir qui, dans l’idéal, vous souhaiteriez, aider ; et préciser aider à faire quoi.
Pour vous donner des idées, voyez les entreprises autour de vous et demandez-vous « qui elles aident » et « à faire quoi ».
Exemple : Un distributeur de produits surgelés bien connu aide les personnes peu douées en cuisine (ou disposant de peu te temps) à offrir à leurs invités des mets savoureux et bien présentés.

C’est à vous :
– je souhaiterais aider (types ou groupes de personnes ou d’organisations), avec leurs caractéristiques (âges, nationalité ou zone géographiques, qualificatifs…)
– à ………. (infinitif avec compléments, c’est souvent nécessaire)

Prenez le temps de cette réflexion fondamentale. Et autorisez-vous quelques variantes possibles.
Une fois cette première étape finalisée, vous voilà en possession d’un bon pitch qui peut déjà grandement aider cet homme en rouge que les enfants (et vous) attendent avec impatience. S’il vous reste très peu de temps avant le 24, vous pouvez vous en tenir là et passer à la rubrique « Rédigez votre lettre ».

Lire la suite

Préparer votre future évolution professionnelle (et finir l’année en beauté) : analyser vos réussites de l’année

Citation histoires Arendt1er décembre : on commence à songer sérieusement à Noël, au sapin, aux cadeaux, aux cartes de voeux à envoyer et/ou aux budgets à boucler… Lorsque la  fin d’année proche, on peut être tenté de faire un bilan de l’année écoulée… ou sa liste au père Noël de choses qu’on aimerait réaliser l’an prochain. Si c’est votre cas, faites-en un moment constructif par exemple en vous fixant un objectif professionnel clair et atteignable.

Voici une alternative utile pour clore votre fin d’année en beauté : prendre le temps de réfléchir à vos réussites récentes et de les poser sur le papier (ou l’écran).

Pourquoi en analyser et archiver le détail ?

Avec le temps, le contexte, les dates exactes et les détails vivants de vos différentes expériences risquent de s’effacer peu à peu. Vous allez pourtant avoir besoin de ces informations pour mener à bien vos futures mobilités professionnelles : vos réussites professionnelles et personnelles seront alors votre précieuse matière première pour préparer et concrétiser votre évolution, et plus précisément :

  • Identifier vos compétences-clés et les illustrer d’exemples.
  • Vérifier que vous avez tous les atouts en main pour mener à bien un futur projet d’évolution  en comparant vos compétences à celles attendues dans le nouveau métier et/ou secteur que vous envisagez.
  • Convaincre un recruteur de votre valeur ajoutée et de votre adéquation à votre futur poste en lui racontant en quelques poignées de secondes un exemple concret qui réponde à ses interrogations. Nous avons déjà mentionné l’intérêt des réussites pour alimenter votre CV ou votre préparation aux entretiens d’embauche et plus généralement votre argumentation lors du recrutement.
  • Faire ressortir de votre parcours une constellation de moments clés positifs : un réservoir de confiance en soi !

Lire la suite

Vie pro : connaissez- vous vos ancres de carrière ?

Ancre, Mer, Yacht, Marine, Navire, VoileA chaque expérience professionnelle ses motifs de satisfaction et … de moindre satisfaction. A l’heure d’un bilan ou d’une recherche de nouveau défi, il est essentiel de bien comprendre ce qui, dans vos missions ou postes, est source de motivation. Les « ancres de Carrière » proposées par Edgar H.Schein sont de bons outils de réflexion … pour faire des choix d’évolution gagnants  ! Explications.

 

« Ancres de carrière » : de quoi s’agit-il ?

D’après Edgar H.Schein, «l’ancre de carrière reflète l’ensemble des facteurs auxquels une personne ne veut pas renoncer parce qu’ils représentent son moi réel ». Parmi ces facteurs : les valeurs, les talents et capacités, les motivations et les besoins.

Le terme « ancre » indique que si les circonstances ne nous permettent pas toujours une activité professionnelle à notre convenance (contraintes financières, marché de l’emploi tendu, etc.), tôt ou tard nous ferons tout pour être « ramené » au plus près de notre ancre, tel un bateau qui peut s’en écarter – un peu-, pour y revenir.

Défi, service, expertise, autonomie, sécurité, management, innovation, équilibre….

Après avoir mené un travail approfondi sur les choix de carrière, en interrogeant des étudiants, puis en les suivant régulièrement au cours de leur vie professionnelle, Schein a défini 8 ancres :

Lire la suite

Recrutement : pourquoi on vous embauche

Vous voici en phase avancée d’entretiens pour un poste qui vous motive. Vous avez soigneusement poli votre argumentaire : vous avez tous les prérequis annoncés pour le job et vous savez comment en parler. Vous pouvez même faire valoir un petit plus qui peut emporter la décision finale : vous êtes trilingue ; vous connaissez bien le secteur sur lequel l’entreprise vient juste de se positionner ; votre aisance avec le digital sera un bonus pour l’avenir…

Mais au-delà des spécificités du poste et des points forts de votre profil, savez-vous comment se décide une embauche dans la tête du recruteur ?

Voici ses 5 principaux facteurs de décision d’après Dominique Clavier et Annie di Domizio (voir leur livre Accompagner sur le chemin du travail, une de nos « bibles »).

1. Vous faîtes rêver votre future direction (et vos futurs coéquipiers).

Vous rêvez d’intégrer le poste et l’entreprise en question, le recruteur a bien le droit de rêver, lui, de rencontrer « LE candidat idéal qui fournira la solution aux différents problèmes auxquels il est confronté actuellement ». Il rêve aussi d’accueillir un excellent candidat… à la mesure de l’entreprise et de l’équipe !

Lire la suite