Archives du mot-clé exercice

Bonnes résolutions : et si vous faisiez plutôt la liste de vos envies ?

new-year

Nous sommes nombreux à prendre des bonnes résolutions au moment de la nouvelle année… avec plus ou moins de conviction et d’espoir de les voir se réaliser ! Voici une suggestion pour mettre à profit l’envie de renouveau qui flotte dans l’air à cette période de l’année mais en rédigeant une liste plus agréable et efficace.

Vos envies, toutes vos envies, rien que vos envies

  • Lister librement toutes vos envies pour l’année qui vient. Oubliez 2 minutes le régime sans cesse remis à plus tard ou le job que vous détestez et que vous aimeriez voir disparaître de votre quotidien, pensez d’abord aux choses concrètes qui vous feraient plaisir.  Exemples : lire ; voir mes amis ; être dans la nature ; manger italien ; me sentit plus heureux au travail…
  • Laissez-vous aller aux images qui viennent avec chacune de ces idées, elles vont vous aider à mettre le doigts sur vos besoins profonds et à affiner chacun de vos souhaits : qu’aimeriez-vous lire ? à quel moment ? dans quel endroit ? à quelle fréquence ?
  • Ajoutez à vos listes les plus gros cadeaux, les désirs de changement de fond, mais sous le même angle positif  : remplacez par exemple la résolution de commencer un régime par le souhait de vous sentir mieux dans votre corps ou de faire du sport ; celle de quitter votre employeur par l’envie de décrocher un job épanouissant pour vous ou bien de faire passer votre vie personnelle plus souvent au premier plan.
  • Faites une liste aussi longue que vous le souhaitez et laissez-vous quelques jours pour la laisser reposer et l’enrichir !

Lire la suite

Équilibrer vie privée et vie professionnelle : un cahier de vacances pour faire le point

flip flops and classic notebook with pencil on white sand. Photo with high angle view.

Et si vous profitiez d’un moment de pause pour faire un « tour du propriétaire » personnel, bienveillant et constructif ? Nous vous proposons un exercice en 5 étapes pour revenir de vacances plein de beaux projets et d’énergie pour les mener à bien. Glissez dans votre valise un joli cahier ou quelques feuilles, une boite de crayons de couleurs et profitez des moments propices pour faire vos « exercices ».

1ère étape : je fais l’inventaire de mes « rôles » professionnels et personnels

matita con foglio liscioPour ce faire, répondez à cette question : quels sont les rôles dans ma vie professionnelle et ma vie personnelle que j’ai occupés cette année (depuis le dernier été par exemple) ?

  • Peut-être commencerez vous par votre/vos rôles professionnels (ex : on peut être Commercial et Manager de Commerciaux ; ou encore avoir une fonction salariée et un poste d’administrateur de société) ;
  • Côté vie perso vous regarderez du côté de vos proches en précisant le/les rôles que vous avez occupés (parent, enfant, oncle, tante, épouse/époux, grands parents, etc.) ;
  • vous continuerez avec vos occupations favorites (musique jardinage, cuisine, lecture ?) et le cas échéant vos engagements et responsabilités personnels (associations, clubs, syndicats, partis, etc.) ;
  • Vous terminerez en notant les rôles que vous n’avez pas tenu cette année mais que vous aimeriez voir (ré)apparaître dans votre paysage, pour un meilleur équilibre personnel et professionnel.

2ème étape : je fais le point sur mes niveaux de satisfaction (vie pro/vie perso)roue de la vie colorée

Sur une belle page blanche, dessinez un disque. Divisez le en autant de parts que de rôles, en parts égales et notez l’intitulé de chaque part à l’extérieur du disque. Lire la suite

Un job qui a du sens : comment le trouver ?

Nothing makes sense before coffee - handwriting on a napkin with cup of coffee against grunge wood background

« Mon métier ne me convient plus, que faire d’autre ? » s’interrogent des personnes en milieu de carrière qui sollicitent notre aide.  « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » demande-t-on parfois à des enfants. En rester à ces questions du « quoi faire » n’est peut être pas la meilleure voie pour ouvrir des perspectives. Et si nous parlions de valeur apportée, de contribution ?

Parlons contribution : explications

Tout le mode connaît l’anecdote des tailleurs de pierre interrogés sur ce qu’ils font : l’un répond qu’il taille une pierre, le deuxième qu’il taille une pierre pour construire un mur , et le troisième qu’il est en train de construire une cathédrale. Ce dernier perçoit la finalité de ses gestes et efforts, la contribution liée à son activité de taille de pierre ;  et ce sens donné à ses gestes participe certainement à sa motivation. Tous ces tailleurs de pierre ont contribué, entre autres :

  • à la beauté architecturale des villes
  • à l’histoire de l’architecture
  • à la pratique spirituelle

Cinq questions pour identifier les contours de sa contribution possible

Voici quelques exemples de questions que vous pourriez vous poser, si la finalité de votre activité vous importe et est une condition de votre motivation.

  1. A quoi je souhaite contribuer ?

Exemples : contribuer  ….

  • au lancement d’une activité sportive nouvelle et prometteuse
  • au développement international d’une entreprise
  • à la promotion d’un pays ou d’une zone géographique
  • au bien-être des personnes âgées
  • au progrès scientifique
  • à la sauvegarde de l’environnement
  • vos idées : ………………….
  1. Qu’est-ce que j’ai envie d’améliorer ?

Lire la suite

Métier de rêve : que demander au Père Noël ?

pere noelA en croire les enfants, le père Noël existe. Redevenons (ou restons ?) enfants, et jouons à « comme si ». Comme si le père Noël vous apportait au pied du sapin « votre métier de rêve », ou « votre métier idéal ». Le père Noël est fort serviable, mais il a besoin de quelques indications pour confectionner puis vous livrer ce merveilleux cadeau. Quelques conseils pour écrire votre lettre et passer un 25 décembre comblé.

Dessinez les axes de votre métier de rêve

Commençons par cette question basique : qu’est-ce que travailler ? Je vous propose le point de vue de Tim Clark : « travailler, c’est aider quelqu’un à faire quelque chose (qui est utile pour lui) ».
Exemples :
– Le fermier élève des chapons pour vous aider à passer un réveillon qui satisfera le palais de vos hôtes, et le vôtre.
– Le contrôleur de gestion aide le dirigeant à prendre les bonnes décisions et les opérationnels à être toujours plus efficaces dans leurs missions.

Partant de cette définition, vous pourriez commencer par définir qui, dans l’idéal, vous souhaiteriez, aider ; et préciser aider à faire quoi.
Pour vous donner des idées, voyez les entreprises autour de vous et demandez-vous « qui elles aident » et « à faire quoi ».
Exemple : Un distributeur de produits surgelés bien connu aide les personnes peu douées en cuisine (ou disposant de peu te temps) à offrir à leurs invités des mets savoureux et bien présentés.

C’est à vous :
– je souhaiterais aider (types ou groupes de personnes ou d’organisations), avec leurs caractéristiques (âges, nationalité ou zone géographiques, qualificatifs…)
– à ………. (infinitif avec compléments, c’est souvent nécessaire)

Prenez le temps de cette réflexion fondamentale. Et autorisez-vous quelques variantes possibles.
Une fois cette première étape finalisée, vous voilà en possession d’un bon pitch qui peut déjà grandement aider cet homme en rouge que les enfants (et vous) attendent avec impatience. S’il vous reste très peu de temps avant le 24, vous pouvez vous en tenir là et passer à la rubrique « Rédigez votre lettre ».

Lire la suite

Préparer votre future évolution professionnelle (et finir l’année en beauté) : analyser vos réussites de l’année

Citation histoires Arendt1er décembre : on commence à songer sérieusement à Noël, au sapin, aux cadeaux, aux cartes de voeux à envoyer et/ou aux budgets à boucler… Lorsque la  fin d’année proche, on peut être tenté de faire un bilan de l’année écoulée… ou sa liste au père Noël de choses qu’on aimerait réaliser l’an prochain. Si c’est votre cas, faites-en un moment constructif par exemple en vous fixant un objectif professionnel clair et atteignable.

Voici une alternative utile pour clore votre fin d’année en beauté : prendre le temps de réfléchir à vos réussites récentes et de les poser sur le papier (ou l’écran).

Pourquoi en analyser et archiver le détail ?

Avec le temps, le contexte, les dates exactes et les détails vivants de vos différentes expériences risquent de s’effacer peu à peu. Vous allez pourtant avoir besoin de ces informations pour mener à bien vos futures mobilités professionnelles : vos réussites professionnelles et personnelles seront alors votre précieuse matière première pour préparer et concrétiser votre évolution, et plus précisément :

  • Identifier vos compétences-clés et les illustrer d’exemples.
  • Vérifier que vous avez tous les atouts en main pour mener à bien un futur projet d’évolution  en comparant vos compétences à celles attendues dans le nouveau métier et/ou secteur que vous envisagez.
  • Convaincre un recruteur de votre valeur ajoutée et de votre adéquation à votre futur poste en lui racontant en quelques poignées de secondes un exemple concret qui réponde à ses interrogations. Nous avons déjà mentionné l’intérêt des réussites pour alimenter votre CV ou votre préparation aux entretiens d’embauche et plus généralement votre argumentation lors du recrutement.
  • Faire ressortir de votre parcours une constellation de moments clés positifs : un réservoir de confiance en soi !

Lire la suite

Transition professionnelle : êtes-vous prêt à bouger ? 5 questions pour avancer vers votre objectif [petit exercice PNL]

Ca y est, vous êtes décidé à bouger très vite de poste, d’entreprise et/ou de métier ? A faire le bilan de compétences que vous remettiez depuis des mois ? A construire un nouveau projet professionnel ou envisager une reconversion ? A trouver un nouveau job, envoyer des centaines de candidatures spontanées, écumer les salons et les réseaux sociaux ? Ou bien vous vous êtes fixé un objectif plus modeste : vous mettre un peu à niveau sur les réseaux sociaux, refaire votre CV « au cas où » ou déjeuner au moins une fois par mois avec un contact professionnel extérieur à votre secteur ?

Boussole orientation professionnelleJe vous propose un petit exercice librement inspiré de la PNL pour mesurer et faire mûrir votre envie de bouger. Partant ?

Vous pouvez bien sûr parcourir rapidement les lignes suivantes pour enclencher votre réflexion. Quand vous voudrez vraiment jouer le jeu, laissez-vous au moins 20 minutes complètement au calme pour faire l’exercice : ce n’est pas bien long pour explorer votre futur professionnel, n’est ce pas ?

Lire la suite

Repensez votre carrière avec Business Model You (2ème partie)

 

business model you couverture livre

 

Avec notre précédent article, vous avez analysé en détail votre activité professionnelle en utilisant la méthodologie Business Model You®. Bravo ! Vous voilà en mesure de partir de l’existant pour repenser votre carrière : aux méthodes classiques assez linéaires, vous allez préférer une approche systémique et une avancée par itérations :

  • en osant imaginer
  • en évaluant les impacts des changements possibles
  • en utilisant les informations du terrain pour enrichir votre réflexion

 1ère étape : Soumettez votre Business Model personnel à une analyse critique avec 5 questions

Vous avez détaillé chacune des 9 composantes de votre Business Model personnel et vous avez fait ressortir les points principaux, en synthèse. Avec cette approche globale sous les yeux, passez en revue attentivement chacune des 9 composantes avec 5 questions en tête (et des stylos de couleur en main, pour annoter chacune de vos feuilles – aidez-vous des symboles proposés ci-dessous)

 =  qu’est-ce que je souhaite MAINTENIR ?

Même si on déclare parfois « vouloir tout changer », il y a souvent des aspects de son activité professionnelle qui apportent satisfaction : certaines composantes de son activité, certains types de relations clients, une partie des « bénéfices »… Précisez ce qui vous semble bon de conserver !

Lire la suite

Envie de changer de métier ? Repensez votre carrière avec Business Model You (1ère partie)

business model you couverture livreConnaissez-vous Business Model You® ? Inspirée de la méthodologie des entrepreneurs Business Model Generation, Business Model You® est une méthodologie résolument innovante pour analyser votre activité professionnelle, la faire évoluer… voire la réinventer ! Des milliers de personnes à travers le monde sont aujourd’hui conquises par cette nouvelle approche, dont la dynamique est en phase avec notre environnement économique : mouvant et incertain.

Nous vous proposons de découvrir Business Model You® en 3 étapes :

  • Découvrez la matrice Business Model You qui permet une visualisation globale de votre activité ;
  • Décrivez votre activité actuelle en 9 étapes et sachez la résumer de façon intéressante en une phrase (pitch) ;
  • Analysez ce qui vous convient, vous convient moins, ce qui vous semble utile et intéressant d’apporter … construisez de nouveaux modèles possibles et validez leur pertinence via une démarche réseau d’information.

Etape n°1 : découvrez la matrice Business Model You qui permet une visualisation globale de votre activité

Tim Clark, en collaboration avec Alexander Osterwalder et Yves Pigneur, a établi un parallèle entre le modèle économique d’une entreprise et celui d’un individu. Dans un monde qui évolue, les entreprises n’ont pas d’autres choix que de faire évoluer leur modèle économique, et parfois en créer de nouveaux pour rester compétitives ; de la même façon, nous devons régulièrement repenser voire réinventer notre modèle économique personnel pour être en phase avec le marché … et en phase avec nos motivations !

Découvrez ci-dessous les 9 composantes du modèle économique personnel tel qu’il est défini par la méthodologie, qui offre une approche globale et systémique. Le détail de chaque composante est précisé dans l’étape n°2.

matrice BMY-page-0

Etape n°2 : faites un point complet sur votre activité professionnelle en 9 étapes.

Munissez-vous de 10 feuilles de papier (1 feuille par étape et une pour le pitch de conclusion) et de quelques stylos ; prévoyez le temps nécessaire pour répondre de façon précise à 9 questions d’apparence très simples.

  1. vos activités : que faites-vous ?

Quelles tâches ou missions sont les vôtres, qu’elles soient régulières ou ponctuelles ? Que réalisez-vous chaque jour, semaine, mois, ou de façon plus irrégulière ?

Faites l’inventaire de toutes vos activités avec des phrases simples (verbe et complément)… Ex : je réalise …, je prospecte….., je pilote …, j’organise….., je conseille…., je vends….

Puis mettez en évidence les 2 à 3 activités les plus significatives (en temps et en importance pour le poste).

Lire la suite