Archives du mot-clé objectif professionnel

Transition professionnelle : pourquoi le coaching carrière est votre meilleur allié !

Rechercher un nouveau job ou une évolution dans ses responsabilités professionnelles est souvent synonyme de long chemin, avec à la clé cette impression de « solitude du coureur de fond ». Le choix d’un accompagnement par un coach carrière est une alternative, mais qu’apporte-t-il concrètement ? Voici 6 apports pointés par nos clients.

Wandern im Simmental, Berner Oberland, SchweizApport n°1 : je me mets en route pour avancer efficacement

« C’est décidé, ce week-end je refais mon CV », voilà des propos qui vous rappellent certainement un moment où votre énergie pour avancer s’est manifestée concrètement. Avoir de l’énergie c’est bien ; cela dit, en tant que coach carrière, je vous expliquerai que se jeter sur l’écriture de son CV n’est peut être pas la priorité. J’explique souvent à mes clients que le CV est un outil commercial, voire une vitrine : est-il logique de mettre en place sa vitrine avant de faire l’inventaire de ce qu’on a en magasin et de ce qui intéresse en ce moment le chaland ?

Lire la suite

Refaire son CV : 3 conseils incontournables

Side profile man sitting on floor using a laptop with many light bulbs plugged in it

« C’est décidé, je refais mon CV ! » Les années passent et se ressemblent : septembre et février sont les mois du CV, les chiffres de Google Trends sont formels !  Avant de vous précipiter sur votre clavier, assurez-vous d’être au clair sur les 3 axes indispensables pour rédiger un CV gagnant.

Définir son objectif professionnel 

Un CV est un outil au service d’un objectif. Quitter son « boss insupportable », changer de métier, d’entreprise ou de secteur d’activité peut être légitime et nécessaire. Vous savez ce que vous « fuyez ». Savez-vous vers quoi vous  souhaitez aller ?

Préciser son/ses objectifs en termes positifs vous sera utile :

Lire la suite

Équilibrer vie privée et vie professionnelle : un cahier de vacances pour faire le point

flip flops and classic notebook with pencil on white sand. Photo with high angle view.

Et si vous profitiez d’un moment de pause pour faire un « tour du propriétaire » personnel, bienveillant et constructif ? Nous vous proposons un exercice en 5 étapes pour revenir de vacances plein de beaux projets et d’énergie pour les mener à bien. Glissez dans votre valise un joli cahier ou quelques feuilles, une boite de crayons de couleurs et profitez des moments propices pour faire vos « exercices ».

1ère étape : je fais l’inventaire de mes « rôles » professionnels et personnels

matita con foglio liscioPour ce faire, répondez à cette question : quels sont les rôles dans ma vie professionnelle et ma vie personnelle que j’ai occupés cette année (depuis le dernier été par exemple) ?

  • Peut-être commencerez vous par votre/vos rôles professionnels (ex : on peut être Commercial et Manager de Commerciaux ; ou encore avoir une fonction salariée et un poste d’administrateur de société) ;
  • Côté vie perso vous regarderez du côté de vos proches en précisant le/les rôles que vous avez occupés (parent, enfant, oncle, tante, épouse/époux, grands parents, etc.) ;
  • vous continuerez avec vos occupations favorites (musique jardinage, cuisine, lecture ?) et le cas échéant vos engagements et responsabilités personnels (associations, clubs, syndicats, partis, etc.) ;
  • Vous terminerez en notant les rôles que vous n’avez pas tenu cette année mais que vous aimeriez voir (ré)apparaître dans votre paysage, pour un meilleur équilibre personnel et professionnel.

2ème étape : je fais le point sur mes niveaux de satisfaction (vie pro/vie perso)roue de la vie colorée

Sur une belle page blanche, dessinez un disque. Divisez le en autant de parts que de rôles, en parts égales et notez l’intitulé de chaque part à l’extérieur du disque. Lire la suite

« Job de rêve » : et si vous trouviez plutôt le job qui vous va vraiment ? [Atelier]

Trouver le job qui vous va vraiment« Comment décrocher le job de ses rêves ? », « Vivre de sa passion », « Tout changer » : médias, livres et blogueurs sont nombreux à nous faire miroiter un univers professionnel fantasmé.
Ils nous incitent à une douce rêverie autour d’un objectif réconfortant… et bien souvent inatteignable, avouons-le. Et pourquoi pas ? Rêver est bien agréable !

Mais pour celles et ceux qui ont envie d’avancer concrètement vers un meilleur équilibre professionnel, comment démarrer ?

Lire la suite

Un job qui a du sens : comment le trouver ?

Nothing makes sense before coffee - handwriting on a napkin with cup of coffee against grunge wood background

« Mon métier ne me convient plus, que faire d’autre ? » s’interrogent des personnes en milieu de carrière qui sollicitent notre aide.  « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » demande-t-on parfois à des enfants. En rester à ces questions du « quoi faire » n’est peut être pas la meilleure voie pour ouvrir des perspectives. Et si nous parlions de valeur apportée, de contribution ?

Parlons contribution : explications

Tout le mode connaît l’anecdote des tailleurs de pierre interrogés sur ce qu’ils font : l’un répond qu’il taille une pierre, le deuxième qu’il taille une pierre pour construire un mur , et le troisième qu’il est en train de construire une cathédrale. Ce dernier perçoit la finalité de ses gestes et efforts, la contribution liée à son activité de taille de pierre ;  et ce sens donné à ses gestes participe certainement à sa motivation. Tous ces tailleurs de pierre ont contribué, entre autres :

  • à la beauté architecturale des villes
  • à l’histoire de l’architecture
  • à la pratique spirituelle

Cinq questions pour identifier les contours de sa contribution possible

Voici quelques exemples de questions que vous pourriez vous poser, si la finalité de votre activité vous importe et est une condition de votre motivation.

  1. A quoi je souhaite contribuer ?

Exemples : contribuer  ….

  • au lancement d’une activité sportive nouvelle et prometteuse
  • au développement international d’une entreprise
  • à la promotion d’un pays ou d’une zone géographique
  • au bien-être des personnes âgées
  • au progrès scientifique
  • à la sauvegarde de l’environnement
  • vos idées : ………………….
  1. Qu’est-ce que j’ai envie d’améliorer ?

Lire la suite

Construire son projet sur une passion, est-ce une bonne idée ?

Great things never come easy

Photo et typo Noel Shiveley

Suite à la sortie de mon livre Réussir sa transition professionnelle pas à pas, voici comme promis un court extrait. Il s’agit d’un encadré : Construire son projet sur une passion, est-ce une bonne idée ?

Ah, le job passion, le métier de rêve ! Un thème qui nous est cher à Danielle et moi car nous pensons que si la rêverie est souvent douce et réconfortante… l’objectif n’est pas toujours atteignable. Nous rencontrons parfois des personnes dont le beau parcours construit autour d’un centre d’intérêt personnel forcent notre admiration, comme Kristina qui vit à 100% sa passion pour le padel, un sport en plein essor. Mais il y a tout une gamme d’équilibres moins exclusifs à imaginer autour d’un loisir ou d’une passion, parmi lesquels trouver la bonne voie en fonction de la personnalité, des goûts et des besoins de chacun. Voici ce que j’écris à mon lecteur peut-être tenté par un métier de rêve (p.79 du livre et ci-dessous légèrement adapté pour la lecture sur le blog).

La mode de la « reconversion » et l’envie de « faire enfin ce que l’on aime » peuvent vous inciter à imaginer surtout des idées d’activité basées sur vos passions, pour passer d’un poste de cadre en entreprise à une activité de prof de tennis, restaurateur, fleuriste, viticulteur…, puisque vous adorez le tennis, cuisiner, les fleurs, le vin…

Lire la suite

Préparer votre future évolution professionnelle (et finir l’année en beauté) : analyser vos réussites de l’année

Citation histoires Arendt1er décembre : on commence à songer sérieusement à Noël, au sapin, aux cadeaux, aux cartes de voeux à envoyer et/ou aux budgets à boucler… Lorsque la  fin d’année proche, on peut être tenté de faire un bilan de l’année écoulée… ou sa liste au père Noël de choses qu’on aimerait réaliser l’an prochain. Si c’est votre cas, faites-en un moment constructif par exemple en vous fixant un objectif professionnel clair et atteignable.

Voici une alternative utile pour clore votre fin d’année en beauté : prendre le temps de réfléchir à vos réussites récentes et de les poser sur le papier (ou l’écran).

Pourquoi en analyser et archiver le détail ?

Avec le temps, le contexte, les dates exactes et les détails vivants de vos différentes expériences risquent de s’effacer peu à peu. Vous allez pourtant avoir besoin de ces informations pour mener à bien vos futures mobilités professionnelles : vos réussites professionnelles et personnelles seront alors votre précieuse matière première pour préparer et concrétiser votre évolution, et plus précisément :

  • Identifier vos compétences-clés et les illustrer d’exemples.
  • Vérifier que vous avez tous les atouts en main pour mener à bien un futur projet d’évolution  en comparant vos compétences à celles attendues dans le nouveau métier et/ou secteur que vous envisagez.
  • Convaincre un recruteur de votre valeur ajoutée et de votre adéquation à votre futur poste en lui racontant en quelques poignées de secondes un exemple concret qui réponde à ses interrogations. Nous avons déjà mentionné l’intérêt des réussites pour alimenter votre CV ou votre préparation aux entretiens d’embauche et plus généralement votre argumentation lors du recrutement.
  • Faire ressortir de votre parcours une constellation de moments clés positifs : un réservoir de confiance en soi !

Lire la suite

Vie pro : connaissez- vous vos ancres de carrière ?

Ancre, Mer, Yacht, Marine, Navire, VoileA chaque expérience professionnelle ses motifs de satisfaction et … de moindre satisfaction. A l’heure d’un bilan ou d’une recherche de nouveau défi, il est essentiel de bien comprendre ce qui, dans vos missions ou postes, est source de motivation. Les « ancres de Carrière » proposées par Edgar H.Schein sont de bons outils de réflexion … pour faire des choix d’évolution gagnants  ! Explications.

 

« Ancres de carrière » : de quoi s’agit-il ?

D’après Edgar H.Schein, «l’ancre de carrière reflète l’ensemble des facteurs auxquels une personne ne veut pas renoncer parce qu’ils représentent son moi réel ». Parmi ces facteurs : les valeurs, les talents et capacités, les motivations et les besoins.

Le terme « ancre » indique que si les circonstances ne nous permettent pas toujours une activité professionnelle à notre convenance (contraintes financières, marché de l’emploi tendu, etc.), tôt ou tard nous ferons tout pour être « ramené » au plus près de notre ancre, tel un bateau qui peut s’en écarter – un peu-, pour y revenir.

Défi, service, expertise, autonomie, sécurité, management, innovation, équilibre….

Après avoir mené un travail approfondi sur les choix de carrière, en interrogeant des étudiants, puis en les suivant régulièrement au cours de leur vie professionnelle, Schein a défini 8 ancres :

Lire la suite

Carrière, bilan, recherche de poste : que faire cet été ?

L’été arrive à grands pas et avec lui les sempiternelles questions : « Je pars ? Je pars pas ? Avec qui ? Où ? Comment ? Le camping, vraiment ? Est-ce que je prends mes pantoufles ? »

cocotiersVoici ce que m’adresse mon facétieux libraire dans sa dernière gazette avant de me proposer sa sélection de livres pour cet été. Il manque encore une question à son inventaire d’avant la plage : que faire de sa recherche d’emploi ou de son bilan professionnel en cours ? On les laisse en plan et on se donne rendez-vous en septembre, fringants et bronzés ? Pas forcément. L’été, c’est le bon moment pour…

  • Réseauter

Votre agenda de juillet et août sera peut-être rempli cette année de rencontres fructueuses, qu’il s’agisse de commencer à nourrir votre projet professionnel en sollicitant votre réseau d’information, de mener une campagne intense de rendez-vous pour retrouver un poste ou simplement d’entretenir les liens pour préparer l’avenir. Certes, tout le monde n’est pas en ville au même moment que vous, mais la plupart de vos interlocuteurs seront plus détendus et disponibles, voire enclins à renouveler leur réflexion et leurs contacts. Un conseil : ne remettez pas tous vos rendez-vous à la rentrée, période de redémarrage national en France, concentrée pour beaucoup sur le « cœur de business » (comprendre : peu de temps pour networker, hélas).

C’est le moment de : relancer les contacts très occupés qui n’ont pas eu le temps de vous recevoir avant ; de proposer un déjeuner à ceux que vous n’arrivez d’habitude qu’à rencontrer en coup de vent ; de vous souvenir de ceux avec qui vous êtiez convenus « de se revoir avant l’été » ou « quand ce sera plus calme » ; d’aborder de nouveaux contacts dans des secteurs que vous commencez à défricher…

Et de décrocher votre téléphone : les courageux travailleurs du 28 juillet (voire du 10 août, mais oui, il y en a) seront peut-être contents d’échanger avec vous et de vous recevoir le jour même ou le suivant. Lire la suite