Archives du mot-clé réalisations

Data Scientists : comment on les recrute [témoignage recruteur]

Hyper-recherchés les Data Scientists ? Oui et pourtant il ne suffit pas de s’intituler expert en Machine Learning ou Data Science pour être recruté… Denis, Data Scientist et membre de l’équipe Big Data d’un géant de l’e-commerce, nous raconte comment se déroule les recrutements dans son entreprise pour pister ces oiseaux rares.

Notre cible

Notre effort de recrutement est quasi-permanent : les experts qui pourraient étoffer notre équipe sont si rares que nous sommes en mode recrutement en continu… pour très peu d’élus en réalité. Nous recherchons des profils pointus techniquement sur la partie algorithme mais aussi de bons développeurs, capables de coder sans effort et avec appétit pour obtenir des résultats concrets et rapides. Avant d’organiser et d’utiliser les données, il faut souvent mettre les mains dans le cambouis pour un premier travail de récupération et d’épuration. La majorité des personnes de mon équipe cumule une thèse avec un pragmatisme de hacker, un profil idéal : autant dire que nous recherchons vraiment des perles rares !

Sourcing des candidats

Lire la suite

Publicités

Du bilan de compétences à l’entretien : utilisez vos réussites pour booster votre carrière [Infographie]

Analyser vos réussites, qu’elles soient professionnelles ou personnelles : nous vous le proposons souvent pour réaliser un bilan de carrière, redéfinir un projet ou réussir une recherche active de poste. C’est l’un de mes outils préférés (et je lui consacre un chapitre entier de mon livre). Je me suis amusée à le résumer dans cette infographie :

Infographie réussites pour le bilan et la recherche de poste

Lire la suite

Préparer votre future évolution professionnelle (et finir l’année en beauté) : analyser vos réussites de l’année

Citation histoires Arendt1er décembre : on commence à songer sérieusement à Noël, au sapin, aux cadeaux, aux cartes de voeux à envoyer et/ou aux budgets à boucler… Lorsque la  fin d’année proche, on peut être tenté de faire un bilan de l’année écoulée… ou sa liste au père Noël de choses qu’on aimerait réaliser l’an prochain. Si c’est votre cas, faites-en un moment constructif par exemple en vous fixant un objectif professionnel clair et atteignable.

Voici une alternative utile pour clore votre fin d’année en beauté : prendre le temps de réfléchir à vos réussites récentes et de les poser sur le papier (ou l’écran).

Pourquoi en analyser et archiver le détail ?

Avec le temps, le contexte, les dates exactes et les détails vivants de vos différentes expériences risquent de s’effacer peu à peu. Vous allez pourtant avoir besoin de ces informations pour mener à bien vos futures mobilités professionnelles : vos réussites professionnelles et personnelles seront alors votre précieuse matière première pour préparer et concrétiser votre évolution, et plus précisément :

  • Identifier vos compétences-clés et les illustrer d’exemples.
  • Vérifier que vous avez tous les atouts en main pour mener à bien un futur projet d’évolution  en comparant vos compétences à celles attendues dans le nouveau métier et/ou secteur que vous envisagez.
  • Convaincre un recruteur de votre valeur ajoutée et de votre adéquation à votre futur poste en lui racontant en quelques poignées de secondes un exemple concret qui réponde à ses interrogations. Nous avons déjà mentionné l’intérêt des réussites pour alimenter votre CV ou votre préparation aux entretiens d’embauche et plus généralement votre argumentation lors du recrutement.
  • Faire ressortir de votre parcours une constellation de moments clés positifs : un réservoir de confiance en soi !

Lire la suite

Recrutement : pourquoi on vous embauche

Vous voici en phase avancée d’entretiens pour un poste qui vous motive. Vous avez soigneusement poli votre argumentaire : vous avez tous les prérequis annoncés pour le job et vous savez comment en parler. Vous pouvez même faire valoir un petit plus qui peut emporter la décision finale : vous êtes trilingue ; vous connaissez bien le secteur sur lequel l’entreprise vient juste de se positionner ; votre aisance avec le digital sera un bonus pour l’avenir…

Mais au-delà des spécificités du poste et des points forts de votre profil, savez-vous comment se décide une embauche dans la tête du recruteur ?

Voici ses 5 principaux facteurs de décision d’après Dominique Clavier et Annie di Domizio (voir leur livre Accompagner sur le chemin du travail, une de nos « bibles »).

1. Vous faîtes rêver votre future direction (et vos futurs coéquipiers).

Vous rêvez d’intégrer le poste et l’entreprise en question, le recruteur a bien le droit de rêver, lui, de rencontrer « LE candidat idéal qui fournira la solution aux différents problèmes auxquels il est confronté actuellement ». Il rêve aussi d’accueillir un excellent candidat… à la mesure de l’entreprise et de l’équipe !

Lire la suite

Entretien en vidéo différé : êtes-vous prêt ? Témoignages et conseils pratiques

réponde par ordiVous avez envoyé votre CV accompagné d’une courte lettre signifiant votre souhait d’une prochaine rencontre. Une prochaine rencontre ? Patience ! Une étape intermédiaire pourrait bien vous être proposée : un « entretien vidéo en différé ». Explications, témoignages et conseils pratiques pour le réussir.

Un entretien vidéo dans les conditions du direct …

De nombreux éditeurs de logiciels RH proposent aux entreprise des solutions vidéo permettant « de sélectionner les meilleurs talents en remplaçant la présélection téléphonique par la vidéo ». Le candidat reçoit par mail une notification l’informant d’une demande d’entretien : il pourra en choisir librement la date et l’heure. Et pour cause : il sera seul face à sa webcam. « J’ai reçu un e-mail venant de la plateforme de tests vidéo. Parallèlement la personne en charge du recrutement m’a laissé un message téléphonique pour me prévenir et m’indiquer la procédure à suivre » relate Ingrid, bac+ 4 assorti d’un MBA, qui vient d’intégrer un groupe bancaire.

Lire la suite

CV, lettre de motivation, entretien, pitch : pour convaincre les recruteurs, parlez concret !

Les CV convaincants, les lettres de motivation agréables à lire, les pitchs qu’on écoute, les candidats à l’aise face aux questions des recruteurs ont un point commun : ils s’organisent autour d’exemples concrets.

Généralités : attention danger

Pour se décrire, avec son beau parcours et ses multiples talents, le candidat à la mobilité professionnelle peut être tenté de :

  • rédiger un Cv qui liste des compétences ou des missions, en miroir d’une annonce ou d’une description de poste. Problème : il n’est pas personnel. Le recruteur a déjà une bonne idée de ce que fait un responsable Marketing de votre secteur : mais vous, qu’avez-vous réalisé ?
  • envoyer des lettres de motivation qui déroulent une liste de talents et compétences… au risque de manquer de modestie et de faire bâiller son lecteur.
  • s’en tenir à des généralités en pitch ou un entretien : par ici jargon et langue de bois. Que penseriez-vous d’un DRH qui se présente en vous disant :  “Bonjour, je suis DRH et l’humain est au cœur de mon métier”. Peut-être “Qu’entend-il par là ?”. Voire “Ça reste à prouver !”. Pour le recruteur, c’est pareil : s’il reçoit ce que vous dîtes avec bienveillance, il a besoin d’être convaincu pour vous accordez pleinement sa confiance. Et rien de tel qu’une démonstration concrète pour le gagner à votre cause.

Bien sûr, nous avons besoin de formules qui « encapsulent » nos talents (« Management des projets, management des hommes »). Reste à les relier à suffisamment d’éléments palpables pour leur donner toute leur force. Lire la suite

CV : 10 conseils pour le réussir

Vos avez rédigé votre CV et vous le montrez à 3 personnes de votre entourage : chacun ira de ses conseils, conseils qui parfois se contredisent ! Qui croire ? Pas de panique, nous vous présentons ci dessous 10 conseils simples et efficaces pour un CV gagnant.

  1. La présentation de mon CV est aérée, mon CV donne envie d’être lu
    – la police de caractère est de taille raisonnable (ex : arial 10 ou 11)
    – mes nom et prénom sont bien visibles.
    – les marges (haute, basse, droite, gauche) sont correctes (au moins 1,5 cm)
    – des interlignes permettent de séparer les paragraphe
  2. Mon CV a un titre qui présente mon métier ou mon objectif professionnel
    – nota : les titres tels que Curriculum Vitae, CV ou CDI sont à proscrire.
  3. Un court résumé permet au recruteur de comprendre rapidement mon parcours, mes points forts, mes réalisations les plus significatives
    – nota : une liste de compétences générales similaires à celles d’un descriptif de poste ne lui apporte pas d’informations étayées et précises sur mon profil.
  4.  La présentation est anti chronologique (le plus récent d’abord)
  5.  Le nom des entreprises dans lesquelles j’ai travaillé est clairement mis en évidence, les fonctions que j’ai exercées sont précisées par leur titre
    – nota : « stagiaire » n’est pas une fonction, « acheteur stagiaire » peut convenir si on a fait un stage dans les achats, pourquoi pas « acheteur (stage) »
  6. Je présente concrètement les actions que j’ai réalisées, en utilisant des mots d’action (organisation, lancement,…)
  7. Je mets en évidence les résultats que j’ai obtenus (qualitatifs et/ou quantitatifs)
    – tenue ou dépassement des objectifs (chiffres d’affaires, niveau de qualité, temps, …)
    – appréciations exprimées par la hiérarchie, taux de satisfaction de la clientèle, …
    – éventuellement distinction obtenue
  8. Si j’ai plus de 35 ans, je peux me permettre de faire tenir mon CV sur une page et demie voire deux pages (taille maximum en France, quel que soit l’âge)
  9.  Je présente mes loisirs seulement s’ils apportent une information complémentaire sur ma personnalité
    – voyager régulièrement, aller au cinéma et lire est applicable à tout un chacun
    – avoir fait un voyage significatif (préciser), pratiquer un sport de façon remarquable ou diriger une association sont par exemple plus signifiants
  10. Je précise concrètement mon niveau en langues
    – ex : bilingue, courant, bonne pratique, notions

Bonus : je sais que la photo n’est pas obligatoire ; si je choisis d’en insérer une, elle est professionnelle (prise de vue, posture et aspect vestimentaire).